Vadrouille dans les Alpes maritimes

Pour nos vacances de Pâques 2015, direction la région Provence-Alpes-Côte d’azur, et plus précisément le sud des Alpes maritimes !

Ce séjour d’une semaine dans le sud des Alpes maritimes s’inscrit dans une volonté de découvrir la « riviera française ». Nous sommes partis une semaine dans une location sur les hauteurs de Nice, et ce, car nous avons considéré que c’était certainement l’endroit le plus central pour découvrir la région. Nous étions cette fois-ci, en compagnie de nos deux enfants de 3 ans et demi ainsi que de notre neveu de 7 ans.

 

Nous avions loué, via le site abritel.fr, une petite maison très agréable conforme aux avis des voyageurs précédents. Concernant le climat, nous avons eu durant toute la semaine un temps magnifique, ensoleillé, chaud, mais pas étouffant. Idéal! L’accueil réservé aux familles est bon. Les infrastructures ne sont pas toutes adaptées aux poussettes, mais il existe un nombre conséquent de lieux adaptés aux enfants et qui raviront toute la famille.

 

D’une manière générale, les personnes rencontrées étaient agréables et ravies d’accueillir une famille nombreuse. Par contre, nous avons trouvé les plages assez « limites », de par leur étroitesse pour certaines (cela doit être réellement problématique en pleine saison !) et surtout… Il nous a été très difficile de dénicher des plages de sable… Assez déçu de ce côté, donc, car peu adapté aux enfants.

 

Voici dans le désordre les activités réalisées pendant nos vacances :

 

  • Nice

Résidant sur les hauteurs de Nice, nous avons pu à plusieurs reprises parcourir la ville. Agréable, mais très grande, nous avons dû faire des choix lors de la préparation de notre périple. Nous avons donc privilégié ceux qui nous semblaient être les plus agréables avec les enfants.

 

Nous avons beaucoup apprécié la promenade des anglais, large, qui se parcoure sans problème en vélo. Vous trouverez de nombreux parkings (payant) à proximité. La promenade vous permet d’accéder facilement à la plage… De galets. Très belle, mais grosse déception pour nos enfants qui ne conçoivent pas une plage sans sable ! Nous ne nous sommes donc pas attardés. De l’extrémité est de la promenade des anglais, vous pourrez atteindre un ascenseur gratuit (pratique pour les poussettes !) qui vous mènera au parc de la colline du château. C’est sans conteste l’endroit que nous avons préféré à Nice. Outre la magnifique vue que vous pourrez avoir sur la ville, de grosses aires de jeux vous permettront de vous reposer en gardant un œil sur vos marmots !

 

Dans le bas, aux abords de la promenade des anglais, vous pourrez accéder à la vieille ville, et ses ruelles typiques. Ne manquez pas le cours Saleya et son fameux marché aux fleurs.

 

Le centre de Nice, très commerçant, vous permettra d’accéder à de nombreux parcs municipaux et des aires de jeux toutes aussi variées les unes que les autres. Nous vous

recommandons le jardin du monastère de Cimiez, magnifique et agréable à parcourir, pour tous.

Le parc du Mont Boron vous permettra quant à lui d’admirer un magnifique promontoire sur la ville. Accessible facilement en voiture.

Enfin, le parc Phoenix, également très arboré, a le gros avantage de proposer une visite ponctuée d’observation d'animaux divers. Très agréable avec les petits ! Le prix d’entrée de 3€ nous a semblé assez raisonnable.

Nous aurions aimé être présents pour le carnaval de Nice, qui semble être un spectacle considérable et assez extraordinaire. Organisé tous les mois de février, on nous a cependant déconseillé d’y assister avant que les enfants soient un peu plus grands, étant donné la foule compacte présente en permanence à cet évènement.

http://www.nicetourisme.com/

 

  • Antibes

A 1/2h de route à l’ouest de Nice, nous avons décidé de rejoindre la ville, principalement pour son sentier du littoral qui contourne le cap d’Antibes. Magnifique ! A partir du parking de la Garoupe, nous avons emprunté un chemin piéton qui nous a offert de fabuleux panorama sur la ville. Puis un chemin un brin caillouteux s’en est suivi. Il permet de rejoindre le Cap Gros, puis l’extérieur de la Villa Eilen Roc. C’est ici que nous avons rebroussé chemin, le sentier étant trop angoissant avec trois enfants. Mais l’aperçu que nous avons eu du sentier du littoral (nous en avons parcouru environ la moitié) nous en a laissé un bon souvenir. Si vous décidez de l’emprunter, n’oubliez pas de prévoir de bonnes chaussures !

Sur les hauteurs d’Antibes, nous avons rejoint l’extérieur du musée Picasso puis flâné dans la ville, agréable. Nous avons également testé le fameux marché provençal, qui pour le coup ressemble à un piège à touriste avec des produits (locaux ?) aux prix exorbitants… Peut-être vaut-il mieux s’éloigner des secteurs touristiques afin de trouver de véritables produits locaux…

  • Marineland

Toujours à Antibes, ce parc était la réelle raison de notre venue dans le secteur. Certainement un des meilleurs souvenirs de vacances des enfants. De notre côté, nous les adultes, nous sommes posés beaucoup de questions sur les réelles conditions de vie des mammifères marins, même si les nombreuses vidéos projetées dans le parc semblent rassurer les visiteurs.Très beau spectacle néanmoins.

 

Nous avions pris des billets en doublon avec une entrée au parc kid’s island, accolé au parc marin. Cela nous a permis de bien remplir cette journée, entre spectacles et attractions (bien adaptées aux enfants de 3 à 9 ans). Un parc aquatique existe également, accolé à l’entrée. Il avait l’air très sympa, mais en avril, nous n’avons pas pu le tester.


Les tarifs sont assez élevés pour les deux parcs, 44€/adulte, 35€/enfant. De nombreuses formules existent… A étudier sur leur site: http://www.marineland.fr

 

  • Grasse

Nous avons rejoint Grasse, située à 40 minutes de voitures à l’ouest de Nice, dans l’arrière-pays cannois. Nous avons assisté à une visite guidée gratuite du musée Fragonnard durant 3/4h. Au rez de chaussée, vous découvrirez l’usine historique et la façon dont sont fabriqués les parfums, à l’étage une belle collection d’alambics et de flacons… Surtout pour les adultes et les adolescents ! Les enfants accrocheront un peu moins.

Ceci- dit, la visite étant assez courte, si vos enfants arrivent à se tenir tranquilles durant ce laps de temps, ce serait dommage de s’en priver. Notre neveu de 7 ans a beaucoup apprécié découvrir la façon dont est fabriqué un parfum.

Nous n’avons pas imposé aux enfants, en plus de cette activité, la visite du musée international de la parfumerie, qui semblait très intéressante sur le papier, mais qui les aurait sans doute barbés.

https://www.fragonard.com/fr/usines/usines/usines/usines/usine-historique

 

Par contre, nous avons découvert que pendant les vacances d’été, le musée international proposait des ateliers pour les enfants. A tester, donc !

http://www.museesdegrasse.com/activites-mip

 

  • Grotte de Baume Obscure

Visitée le matin de notre journée dans les alentours de Grasse, un très bon souvenir pour toute la famille ! Située à 10 minutes de voiture de Grasse, la grotte vous réservera un beau parcours souterrain, ludique et accessible aux enfants. Un véritable parcours sons et lumières !

La visite avec chasse aux trésors a été l’occasion de rendre cela beaucoup plus ludique pour nos enfants ! Nous étions cependant heureux d’avoir avec nous notre neveu de 7 ans, qui a su faire accrocher l’activité à nos jumeaux de 3 ans. Avec des enfants en bas âge, mieux vaut se contenter de la visite classique, déjà bien suffisante si on sait mêler le descriptif de ce qu’ils observent à leurs contes préférés ! Un beau moment !

Tarifs : La visite guidée de la grotte est de 13€/personne, la visite libre avec chasse aux trésors est de 9€/personne.

http://www.baumeobscure.com/

 

  • Les gorges du Loup

Situées à ¾ d’heures de route de Nice, en s’enfonçant dans l’arrière-pays. Dans un premier temps, nous avons découvert le village de Tourettes sur Loup, cité médiévale située aux abords des gorges du loup, qui offre de belles balades à travers des gorges sauvages et fraiches.

Pour notre part, nous avons emprunté un sentier accessible aux enfants sans difficultés à partir du Pont du Loup, à Tourettes sur Loup. Nous en avons profité pour faire une halte à la confiserie Florian et suivre leur visite guidée gratuite. Les enfants ont adoré ! Ils ont ainsi pu observer la façon dont étaient réalisées leurs confitures, fruits confits, pâtes de fruits… Et ont pu goûter à tout ! Un très beau souvenir pour toute la famille.

http://www.confiserieflorian.com/la-visite-guidee


  • Villages perchés

Lors de notre journée dans les Gorges du Loup, nous avons emprunté un itinéraire en repartant sur Nice, qui nous a permis de passer par Vence et Saint Paul de Vence (Vence

se trouvant à dix minutes de Tourettes sur Loup). Les villages sont magnifiques, perchés, bien entretenus. Des parkings (payants) se trouvent aux abords. Par contre, les villages perchés sont devenus des repaires de galeries d’arts (afin d’attirer les riches touristes ?). Cela perd donc malheureusement de son authenticité…

Nous avons visité le village de Gourdon lors de notre journée à Grasse (Gourdon se trouvant à

vingt minutes de Grasse). Nous avons réalisé de belles balades dans les ruelles étroites de ce village perché. Un enchantement au coucher du soleil !

http://www.cotedazur-tourisme.com/ou-aller/villes-et-villages-cote-d-azur-06_1727.html

 

  • Monaco

Nous avons pris le temps de visiter Monaco qui recèle certains sites très intéressants à découvrir avec des enfants. Ayant potassé un peu le plan de la ville avant de partir, je m’étais rendu compte qu’il n’y avait pas 36 solutions pour se garer… Le parking de l’aquarium du prince Albert ! Payant, évidemment, mais ça tombait bien puisque nous souhaitions le visiter. Nous avons donc laissé notre voiture dans le parking avant de visiter ce magnifique aquarium (il faut bien l’avouer !) pendant 2 bonnes heures, avant de rejoindre le promontoire de ce dernier. Devant l’entrée, nous avons pu emprunter un petit train qui nous a fait faire le tour de la ville en une petite heure, nous permettant d’apercevoir les lieux les plus connus du rocher (Monte Carlo, le palais Grimaldi…). Le petit train nous a même fait emprunter le circuit de Formule 1 en cours d’installation pour la course qui allait avoir lieu 15 jours plus tard. L’occasion, pour notre neveu de 7 ans, d’admirer plus de voitures de luxes qu’il ne pourra en apercevoir dans toute sa vie !

Ce principe de visite en petit train nous a semblé idéal avec des enfants. En effet, si vous vous garez comme nous, près du palais et de l’aquarium, sachez que les dénivelés sont très importants pour atteindre le centre-ville ! L’aquarium, lui, vaut vraiment le coup d’œil. Une vraie merveille.

Le reste mérite d’être vu une fois mais ne présente pas grand intérêt si comme nous, vous n’êtes pas adeptes du luxe à outrance et du m’as-tu-vu…

http://www.visitmonaco.com/fr/A-voir,-A-faire/Promenades

 

  • Cannes

En parlant de luxe tapageur, mais dans une moindre mesure, étant de passage près de Cannes, nous avons été curieux et avons décidé de flâner un peu dans la ville. Nous ne vous le cachons pas, nous n’avons pas été séduits plus que cela. La croisette, certes très agréable, n’avait pas plus d’intérêt, à nos yeux, que la promenade des anglais à Nice. La ville est jolie et se laisse parcourir avec plaisir, surtout le quartier du Suquet, assez typique, mais si vous n’êtes pas intéressés par les boutiques de luxe et les palaces, passez votre chemin. Avec des enfants, nous n’avons pas noté d’intérêt particulier. Le seul point positif (et non le moindre !) vis-à-vis de la région de Nice est que les plages sont ici recouvertes de sable fin.

Nous regrettons, au final, de ne pas avoir troqué cette balade dans Cannes contre une excursions sur les îles de Lérins, toutes proches, qui semblaient plus prometteuses.

http://www.cannes.com/fr/decouvrir-cannes/visiter-cannes.html

 

  • Le parc du Mercantour

Comme évoqué en début d’article, notre séjour n’étant que d’une semaine, nous nous sommes concentrés sur cette fameuse « riviera ». Le parc national du Mercantour n’était donc pas au programme. Je savais par avance, adepte de randonnées comme nous le sommes mon mari et moi, que cela serait un crève-cœur pour nous. Cependant, avec trois enfants, dont deux n’étant pas en âge de randonner, et un séjour aussi court, en avril, nous n’avons pas voulu risquer de gâcher nos projets de balade en montagne. Nous sommes donc partis du principe que nous retournerions dans le Mercantour dans quelques années, en plein été, afin de le découvrir comme il se doit.

Cependant, résidant sur les hauteurs de Nice, nous nous sommes rendu compte sur place que nous étions assez proches de la vallée de la Vésubie, porte d’entrée du parc national. Nous avons également été aiguillés par les propriétaires de notre logement vers Saint Martin de Vésubie et surtout vers le « Parc Alpha », permettant de découvrir de nombreuses meutes de loup. En moins d’1h30 nous avons donc rejoint un beau matin la vallée de la Vésubie et découvert ce fameux parc animalier, sur les hauteurs du village, qui nous a enchanté ! En quelques heures de balade tranquille, nous avons observé de nombreuses meutes dans un magnifique décor de montagnes, découvert les us et coutumes de cette race si fascinante. Aux antipodes de Marineland, si américanisé (mais qui a également beaucoup plus aux enfants !), ce parc reste un des plus beaux souvenirs de notre séjour… A découvrir !

Tarifs : 12€/adulte, 10€/enfant.

http://www.alpha-loup.com/index.php

Le village, quant à lui, est le point de départ de nombreux sentiers de randonnées, que nous avons brièvement arpenté. Les paysages nous ont réellement séduits et nous ont convaincu de revenir un jour… Mais certainement pas en avril, la météo étant trop changeante à cette période de l’année en montagne !

http://www.vesubie-mercantour.com/

  • Saint Jean Cap Ferrat

Du fait du jeune âge de nos jumeaux (3 ans et demi) et de leur poids déjà conséquent, nous

nous sommes retrouvés pendant ces vacances dans l’impossibilité d’envisager une randonnée avec dénivelé (comme évoqué plus haut). C’est pour cette raison que nous nous sommes décidés, à la place, pour une balade le long du sentier des douaniers, qui fait le tour du cap Ferrat…

On nous en avait promis des merveilles. Et nous avons, tous les 5, été enchantés par cette promenade ! Le secteur, très fréquenté, voire inaccessible l’été, est à ne pas louper si vous venez comme nous hors saison. Il vous permettra d’admirer de magnifiques paysages(certainement parmi les plus beaux que nous ayons vu sur la côte d’azur).

 

Nous sommes partis de la célèbre plage Paloma à partir de laquelle nous avons directement pu emprunter le Chemin des Douaniers jusqu’à la plage de Passable. Ce sentier fait tout le tour de la presqu’île de Saint-Jean Cap-Ferrat et mesure environ 6 km, soit deux heures de promenade. On évolue par un itinéraire, très bien fléché, qui nous mène à travers des paysages très différents : Grand hôtel de luxe, de style Belle Epoque et nature sauvage recouverte de pins… avec la Méditerranée en paysage de fond.

  • Les plages

Même si notre séjour s’est déroulé en avril, nous avons réalisé notre top 4 des plages du département. Nous avons pu en découvrir un certain nombre, et nous ne vous cachons pas que beaucoup nous ont déçu. La présence trop systématique de galet, voire même de gravier, a beaucoup refroidi l’ardeur de nos enfants. Il y en a cependant 4 qui sont ressorti du lot, et en premier lieu, une que nous avons découvert le dernier jour de nos vacances, lors d’une halte faite sur le voyage du retour :

  1. La plage de l’aiguille à Théoule sur mer. De toute beauté, cette plage (de sable !) se trouve dans un cadre enchanteur ! L’eau, d’un beau bleu presque turquoise, et la colline proche qui apporte de l’ombre sur une partie de la plage en fait un lieu à privilégier avec vos enfants !
  2. La plage de la Gravette à Antibes. La plage qui nous a le plus séduit lors de notre passage dans ce coin des Alpes maritimes. Agréable, parsemée de sable fin, avec toutes les commodités proches, elle semble également faite pour les familles.
  3. La plage de Paloma… Magnifiquement perdue au bord du sentier des douaniers à St Jean Cap Ferrat. Idyllique, une grosse partie de la plage est malheureusement réservée par un club privé… En été, nous imaginons donc que cela doit être peu accessible… Dommage, l’endroit est magnifique.
  4. La plage de petite Afrique à Beaulieu sur Mer. On nous en avait vanté les merveilles avant notre départ. Nous avons été un peu refroidis par la texture, mi gravier, mi sable, du sol… La plage, bordée de palmiers, est agréable et assez grande… Elle offre également une magnifique vue sur les belles villas alentours. Apparemment, en été, elle semble mieux entretenue et recouverte de sable artificiel… A vérifier !

 

Nous n’avons pas pu réaliser un certain nombre de sorties prévues, la durée de notre séjour ne nous l’ayant pas permis. Celles-ci paraissaient cependant prometteuses :

 

 

  • Balade en bateau à coque de verre Visiobulle, 1h de balade en bâteau à coque de verre pour admirer les fonds sous marins de la baie d’Antibes : http://www.visiobulle.com/. Tarifs :14€/adulte, 7€/enfant.

 

  • Château de la Napoule, très bel édifice sur la commune de Mandelieu la Napoule qui renferme de nombreuses expositions artistiques. Chasse au trésor organisée dans les jardins pour les enfants. http://www.chateau-lanapoule.com/enfants/

 

 

  • Plage de Golfe Juan, plage de sable fin située entre Antibes et Cannes qui semble, sur le papier, remporter tous les suffrages !

 

  • Randonner dans le Mercantour, notamment sur le sentier planétaire à Valberg (1h30 au nord de Nice), qui semble bien adapté aux enfants de tous âges (d’été comme d’hiver, en raquettes) : http://www.valberg.com/raquette-a-neige.html

 

 

 

  • Menton, ville agréable et très ensoleillée, limitrophe de la frontière italienne, reconnue pour ses différents festivals et sa fête des citrons ! http://www.tourisme-menton.fr/

 

Conclusion de notre périple :

Un séjour d’une semaine dans le magnifique département des Alpes Maritimes, qui n’a pas failli à sa réputation côté climat ! Un département que nous avons aimé découvrir (pour sa partie maritime, principalement !) hors saison. L’étroitesse des plages et des villages nous fait penser qu’en pleine saison, nous n’aurions peut-être pas été aussi enthousiastes... Les paysages, surtout dans l’arrière-pays, nous ont enchanté ! Les plages un peu moins, à quelques exceptions près… Nous avons regretté ne pas avoir assez de temps pour explorer un peu plus ce fabuleux parc national du Mercantour… Cependant, notre séjour était plutôt tourné « riviera », ce qui nous a convenu avec trois jeunes enfants. Les activités réalisées avec eux les ont enchantés. Nous envisageons donc sérieusement, lorsque nos enfants seront en âge de randonner, de retourner dans le département afin de passer une semaine, exclusivement dans le Mercantour, qui semble regorger de nombreuses richesses naturelles.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Christine (lundi, 19 décembre 2016 19:34)

    En complément de cet article, voici quelques idées de balades pratiquables avec jeunes enfants et poussettes : http://www.educateur-canin.com/promenade-accessible-poussette-bebe-06/

  • #2

    Amandine (mardi, 13 février 2018 15:16)

    Nous partirons dans la région l'été prochain avec deux enfants de 3 et 6 ans et votre article sera d'une très grande aide pour organiser nos visites !! Merci beaucoup pour ce partage d'expérience !